Écrire une Pièce du Château des Cent Mille Pièces

Lorsque vous aurez traversé l’Ancienne Forêt qui prend racine au fond du gouffre des Abysses situé de l’autre côté de l’Océan des Tempêtes, vous trouverez, non loin de la Fontaine d’Eternité, un tout petit sentier, qui sent bon la châtaigne-fraise, l’iris de rose et sans doute le vapeurs du petroilium.
Vous allez suivre ce chemin pendant trois jours, pendant qu’il serpente et s’élève tout doucement dans les terres noires des Mille Collines.

Parvenus au pied de la cascade inversée , il vous faudra sans doute prendre un peu de repos, avant d’attaquer la partie finale de votre périple, au coeur des Volcans de Vents.
Plusieurs semaines vous seront nécessaires pour  gravir ces pentes, contourner ces falaises, éviter ces gouffres et trouver votre chemin jusqu’au bord du Monde et ses passerelles.
Vous ne vous laisserez pas impressionner par les remparts antédiluviens destinés à repousser les attaques de créatures sauvages, qui ne sont pas toutes virtuelles.

Escaladez ces ruines, n’écoutez pas les leurres neuroniques installés ici par Monsantoid Inc. : ils sont inoffensifs, ne veulent pas de vous en ces lieux.
Continuez, le long de la crête des nuages, vous serez bientôt hors de portée d’eux, et du reste.
Après le dernier pic, il y a un petit plateau, qui mène au bord du monde.

Savourez la vision qui s’offre à vous…

Le Château des 100 000 pièces est là.
Et les murs, et les tours et les cours et les étages de ce palais s’élèvent, à ce qu’il vous paraît, jusqu’aux premières arches de la Lune.

Si vous avez la force de ne pas tourner les talons à ce moment précis de votre vie, vous traverserez le pont-levis de pierre, de glace et d’acier autonome mêlés.
Vous pousserez, non sans effort, le fantastique portail en corail de chimère, qui fait vingt fois votre taille si vous êtes humain.

Voilà, vous êtes entré dans la première des Cent Mille Pièces du Château : l’entrée, le Cathedrhall… Devant vous, des dizaines de portes, d’escaliers et de corniches. Vous levez les yeux, rempli de crainte et de vertige : votre regard se perd à l’intérieur de la nef, labyrinthe tissé de chemins indistincts, qui finissent par se noyer dans l’obscurité brumeuse des étages supérieurs…

C’est là que commence votre exploration du Château : postez un commentaire, en tant qu’aventurier.

Ecrivez vos propres Pièces : vous faites désormais partie du Château, vous n’en ressortirez qu’une fois la 100000ème Pièce découverte.

Règle du Jeu.

 

1668
Poster un Commentaire

avatar
1667 Comment threads
1 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
328 Comment authors
Rozennwyn-SìneSintaraSafier-GuizardArthusJécrivaine Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
un gars...
Invité
un gars...

LE COULOIR TELLEMENT LONG…
Carnet de Quelqu’un.
Pièce n°7.

La porte s’ouvrit sur un long couloir vide, tellement long, tellement long, tellement long, tellement long, tellement long que jai pelne a ecriro correctemont tellemnt jesuis fatigue. Mais la porte arriva. Je me reposai un moment et la poussais.

Arrietty
Invité
Arrietty

LA PIÈCE-OCÉAN Mon petit carnet rouge rangé, je me tournais bravement vers de nouvelles aventures. J’ouvris donc une porte dans le couloir de gauche, bleue lagon avec à la place de la poignée, un coquillage d’un blanc immaculé. Une fois la porte ouverte, je faillis m’évanouir. Je me trouvais devant une immense masse d’eau. Une immense masse d’eau qui ne bougeait pas, qui ne se déversait pas par la porte, car cet océan était figé. Des gigantesque tortues de mer, des requins, des poissons multicolores, des crustacés attaché sur des rochers posé sur le sol tapissé de sable et même… Read more »

Emilie ♥
Invité
Emilie ♥

LA PIÈCE GIGANTESQUE QUI FAIT PENSER A UN REMAKE D’ « UNDER THE DOME » Je lève la tête en entendant des bruits de pas. Et manque de lâcher mon stylo. « Sister ! Ben pourquoi t’es mouillée ? – Et toi, pourquoi t’as un lapin sur l’épaule ? » Je me mets debout, remets mon carnet et mon stylo à ma ceinture, essore mes cheveux (il manquerait plus que je chope un rhume), et m’avance un peu. « On est toutes seules au premier ? je demande – On dirait. C’est exactement le même couloir qu’au RDC… » Je… Read more »

La Chatte qui Pêche
Invité
La Chatte qui Pêche

LA PIÈCE DES MOTS OUBLIÉS Personne ne me voit. Pourtant, je suis là depuis le début. Depuis que les premiers aventuriers ont mis le pied dans le Château, j’observe tapie dans l’ombre. J’ai suivi tous leurs mouvements dans chacune des pièces. Aucun d’eux ne m’a remarquée. Évidemment, ce n’est pas facile lorsqu’on mesure 9,6 centimètres de hauteur. Lorsque ma voix n’est qu’une brise qu’il faut se baisser jusqu’au sol pour l’entendre. Au fait, je m’appelle Poussière. Un nom plutôt approprié, vous ne trouvez pas? Il est vrai que ma petite taille a aussi des avantages. Je peux me faufiler n’importe… Read more »

Ailes d'Anges (Aile 1)
Invité
Ailes d'Anges (Aile 1)

LA DEUXIEME PIECE ou LA PIECE DE L’ENFANT DE LUMIERE Ou la pièce où une ampoule a enfanté d’un petit être. Vous voulez la suite de mon histoire ? Souvenez-vous que ma première pièce m’avait laissé à demi-folle, hantée par les cris des Dragons des Temps Perdus, massacrés sous mes yeux. N’avais-je pas dit que la première pièce avait une importance inimaginable ? C’était en effet le cas. La première pièce ne m’avait pas laissé indemne, et le reste du château n’allait pas être de reste… J’étais recroquevillée sur le sol, encore sous le choc du spectacle effroyable qui venait… Read more »

Syrreine
Invité
Syrreine

LA PIÈCE OÙ L’ON RECUEILLAIT LES ARAIGNÉES ORPHELINES Je refermai la porte pour éviter de brûler mon beau manteau – pyromane, oui, mais ça n’empêchait pas de faire attention à ses affaires ! Mon manteau de fourrure avait beau être doublé de kevlar, il aurait eu nettement moins d’allure brûlé et râpé. Certains pourraient émettre un doute quant à l’adéquation de la fourrure et des talons hauts dans l’exploration d’un château, mais après tout, on est Esther Edelstein ou on ne l’est pas ! Quoi qu’il en soit, je me retrouvai dans une petite pièce carrée, peinte entièrement en gris… Read more »

Cléminou
Invité
Cléminou

LA PIÈCE DE LA RÉDACTION DE JB Épuisée par le long voyage que je viens de faire, je décide de m’assoir un instant contre un des longs murs qui entourent cette immense entrée. J’entends du bruits, des voix, des murmures… Cela pourrait dire que je ne suis pas la seule personne à venir ici, découvrir les cents mille secrets que cache cet incroyable château? Je n’ai pas le temps de penser d’avantage que soudainement, lorsque mon dos s’appuie contre le mur de pierre, celui ci s’enfonce, me précipitant dans un long chemin de marbre en pente. Et c’est en hurlant… Read more »

jta
Invité
jta

La pièce de Théâtre Me voici donc dans le Cathedrhall. Une multitude de portes s’offrent à mes yeux ébahis. Sur chacune d’elles, une maxime, un objet, un dessin…Ainsi, sur la première porte aperçue est dessiné un loup vénitien. Intriguée, je la pousse … et me retrouve ne plein milieu d’une scène de théâtre. Mon sixième sens m’indique que six cent trente-trois milles neuf cent quarante-sept virgule cinq paires d(yeux me regardent. Hum. Il y a donc un borgne. Mais que vient faire un borgne dans une pièce de théâtre, surtout à la place qui est la sienne ? Je relègue… Read more »

le petit grand nain
Invité
le petit grand nain

LA PIECE DE LA LAVE EN FUSION

Je rangeai mon arme dans son étui et me mit à franchir le pont qui reliait un bout à l’autre de la pièce. Sous moi, la lave bouillonnait intensément, et en moi, mes pensées en faisaient autant : qui était ce prisonnier dont il avait fait mention ? J’étais sûr à présent que c’était ce prisonnier qui m’avait appelé à venir au Château, mais quand à savoir pourquoi… Et si le Château était vivant, pouvions-nous le tuer ?
Au loin, j’entendis un grand rire.
Je franchis la nouvelle porte.

le petit grand nain
Invité
le petit grand nain

LA PIÈCE MIRAGE Je me redressai avec peine, les genoux endoloris de ma chute de… De quoi, au juste ? J’ignorais ce qui s’était passé, où étais-je et qui m’avait freiné dans ma chute avant de me faire traverser un mur. La pièce dans laquelle j’étais ressemblait à une grande patinoire, mais elle était en verre, à ce que je pouvais en juger. Je pris une des armes que m’avait donné le fantôme de Robin des Bois, un fantôme qui semblait assez vivant quand je l’avais rencontré. Il s’agissait d’une grande épée sculptée, dont il m’avait affirmé qu’elle avait appartenu au… Read more »

Syrreine
Invité
Syrreine

LA PIÈCE IMMENSE ET MÉGALOMANE Après avoir vu passer bon nombre d’aventuriers, je sortis du recoin du Cathedrhall où je m’étais tapie, emmitouflée dans mon manteau de fourrure. Il me semblait avoir déjà écarté bon nombre de pièges en laissant les premiers se précipiter la tête la première entre les dents du loup et j’avais ainsi appris à connaître un peu mieux le caractère du château. C’est donc d’un talon ferme que je me dirigeai vers la porte que j’avais choisi : la grande porte juste en face de l’entrée, que personne n’avait encore empruntée. C’est bien naturel : ce… Read more »

un gars...
Invité
un gars...

LA PIÈCE OÙ JE ME SUIS PRIS UNE COLONNE EN PLEINE FIGURE. Carnet de Quelqu’un. Pièce n°6. Suite aux chaleurs extrèmes et aux fausses portes, me voila maintenant dans un espèce de cachot (espèce car je ne voyais rien). En effet, l’endroit était plutôt sinistre et surtout, dans le noir le plus noir que j’ai vu de ma noire expédition. Et c’est ainsi que je me pris la colonne. Première réaction : Aaaaaaiiiiiiiiiiiiiie ! Mais c’est quoi ça ? Après pansement, deuxième réaction : Ça sert à rien un poteau en plein milieu de la pièce… Intrigué, je m’approchais de… Read more »

MissSun
Invité
MissSun

LA PIÈCE DU MAJORDOME La pièce suivante me met plus en confiance. La porte est en bois brun avec des clous en cuivre, si bien que quand je la traverse, je sens une morsure sur ma peau immatérielle. C’est un endroit agréable. Décoré de tableaux et autres pots de fleurs, l’endroit est pourvu d’une grande baie vitrée qui donnait sur un gouffre insondable tapissé de verdure. Au centre de la pièce, une petite table ronde au pied ouvragé, en bois verni et si propre qu’elle m’éblouit. Deux chaises. Soudain, la porte claque. Un homme aux cheveux noirs corbeau tirés en… Read more »

Mask
Invité
Mask

LA PIECE DES RÔLES INVERSES J’étais encore prise de frissons incontrôlables quand mes yeux s’ouvrirent d’un coup, comme si mes paupières avaient été brusquement tirées en arrière. J’étais couchée sur le dos, hébétée, et je contemplais le plafond abyssal, à des lieux au-dessus de moi. Comment étais-je arrivée là ? Je parcourais rapidement la pièce. Plongée dans l’obscurité, on n’en voyait ni la fin ni le début. Il y avait une simple porte entrouverte, où filtrait une lueur jaunâtre. C’était là la seule source de lumière qui m’était donnée à voir. Encore en pleine réflexion, je tressaillis quand un projecteur… Read more »

MissSun
Invité
MissSun

LA PIÈCE DES STATUES QUI SOURIENT Mon nom ? Illyria. Mon âge ? Environ 375 ans. Oui, je sais, c’est vieux pour vous, simple mortel. Mais… Peu importe. Je me fiche de ce que vous pensez de moi. C’est la première fois que je vient au château. Il ne m’a pas l’air très prometteur. Devant moi, une impressionnante porte, noire par endroit, comme si elle avait été brûlée. Je pose avec appréhension ma main sur la poignée en couvre, avec une tête de lion. Mes doigts passent à travers; Ah oui, c’est vrai… Je traverse la porte. La pièce est… Read more »

Bernadette je cherche un alias désespérement
Invité
Bernadette je cherche un alias désespérement

LA PIÈCE ENCRIER Après ma couarde fuite suite à la colère de l’esprit Markettos, je débouchai dans une pièce noire comme un four, plus encore que celle que je venais de quitter. Je croyais à cet instant que cette obscurité était due à l’absence d’éclairage, quand une lourde goutte chut sur mon crâne pour éclater en un millier de parcelles frissonnantes. Assoiffée, je recueilli entre mes mains le liquide pour les lécher avidement ; une saveur âcre et amère m’empli la bouche, et, une fraction de seconde entre le contact de ma langue et de cette substance, je toussai, suffoquai… Read more »

Libellule
Invité
Libellule

LA PIECE IMAGINAIRE

Un sourire. Un mot. Un frisson…
Passer de l’autre côté. Comme un murmure, un éclat de songe ou de délicatesse…
Une fenêtre.
Vertige, infini, éclat de ciel bleu…
Une chute et…
Un sourire. Un mot.
Un manège infini. Une ronde sans fin.
Jusqu’à ce que je m’éloigne et referme la porte…

Erza
Invité
Erza

LE HALL AUX ILLUSIONS Je n’avais jamais vu la vraie lumière avant d’entrer dans ce château. Ce fût ma première pensée quand je me suis introduite dans le hall scintillant de diamants et de givre mêlés. Je ne pouvais y croire: je ne n’avais jamais vu une telle merveille auparavant. Le souffle coupé, les yeux brillant de convoitise et de stupéfaction, je comtemplais la majestueuse et iréelle pièce où je venais de pénétrer. Sur le sol, en guise de carrelage, d’imposantes pierres précieuses multicolores et étincelantes chantant au moindre de mes pas étaient incrustées, les hautes fenêtres de nacre et… Read more »

un gars...
Invité
un gars...

LA SALLE DU DÉSERT. Carnet de Quelqu’un. Pièce n°5. Après m’être remis de ce que j’avais vu, je me dirigeais vers la porte qui menait vers l’est. Je venais juste d’apprendre que j’allais sûrement mourir ici et que mon portrait serait, lui aussi, barré à la peinture rouge. Pas de quoi en faire un plat ! J’ouvrit donc la porte. Chblaam ! Je me pris une vague de chaleur telle que je tombai à la renverse. Devant moi, une longueur infinie de sable fin et de cocotier s’étendait à perte de vue. Je n’en croyais pas mes yeux ! Je… Read more »

rouge-gorge
Invité
rouge-gorge

LA PIÈCE MITEUSE EN BAMBOU Après avoir poussée la petite porte de bambou, je me retrouvais dans une petite pièce de bambou un peu miteuse mais plutôt bien entretenue. La pièce était uniquement meublée d’une fenêtre et d’un tableau. Par la fenêtre, on voyait le soleil qui déclinait, je supposai donc qu’elle donnait sur la face ouest du château. Le tableau représentait une main poussant la poignée de l’unique porte de la pièce. Ce qui me troublait, c’était que cette main était exactement semblable à la mienne: même petite cicatrice, même marque rouge sur le pouce, mêmes ongles cassés. Afin… Read more »

Emilie ♥
Invité
Emilie ♥

LA PIÈCE OU J’AI FAILLI PAUMER MON STYLO (ET QUI EST PLEINE D’EAU) Ooooooooooooh ! Je suis dans le couloir ! Bah ça alors… Le Cathedrhall s’étend devant moi, vaste ensemble de portes diverses et variées et d’escaliers. Où vais-je aller ? La première porte à droite, c’est celle au mur mou. Hors de question d’y retourner. Je prends rapidement ma décision, et me mets à marcher d’un pas vite. Je croise quelques JBnautes que je n’arrive pas à reconnaître. On est tellement nombreux, en même temps… Je marche pendant plusieurs minutes sans voir la fin du Cathedrhall. Mais c’est… Read more »

L'Impératrice Chapeautée
Invité
L'Impératrice Chapeautée

LA SALLE DES VERITES ENTREMELEES Encore tétanisée par la pièce que je venais de quitter, et tourmentée par ce rire enfantin, qui ruisselait comme de l’argent clair autour de moi, sans que je pus en distinguer l’émetteur, j’errais, affolée, égarée, éperdue, dans un couloir tortueux jalonné de centaines de portes colorées. Des torches accrochées aux murs projetaient des éclats chatoyants sur ma peau. Je suivais éperdument le son cristallin qui semblait se moquer de moi, et rebondissait à l’infini entre les parois, m’étourdissant, m’aveuglant, me déroutant éternellement. Sur ma gauche, une porte grinça, et je constatai que le battant était… Read more »

un gars...
Invité
un gars...

JE VOIS TOUT LE MONDE DANS UNE PIÈCE-VISIONS. Carnet de Quelqu’un. Pièce n°4. Après toute les pièces que j’avais découvertes, je m’attendais à tout. Et effectivement, en poussant la porte, je me pris tout dans la figure. Certes, la pièces était bien accrochée au sol. Mais à l’interieur… Tout volait. Des miroirs, des chaises, des lustres, des papiers de chocolat, des coussins. Tant de choses passaient autour de moi. Et, d’un coup, les objets s’assemblèrent pour former des silhouettes. Toutes les personnes du chateau étaient représentées. Ainsi, il y avait : Ailes d’ange qui pénétrait dans le hall ; Julie… Read more »

le petit grand nain
Invité
le petit grand nain

LA PIÈCE OU… AAAAAAAAAH !!!

J’ouvris la porte, avançai un pied et…
-AAAAAAAAAH !!!
Du vide. Un immense abîme, dans lequel je m’enfonçai beaucoup trop vite…
BOM !
Oooooowwwwhhhh…
Quelque chose avait freiné ma chute, mais quoi ? Je n’eus pas le temps de creuser la question, car je fus soudain projeté sur le mur, à travers lequel je passai.
Je ne comprenais plus rien, mais j’étais arrivé dans une autre pièce. Je me levai…

le petit grand nain
Invité
le petit grand nain

LA PIÈCE OU IL N’Y AVAIT RIEN

Je traversai une pièce vide, de la taille d’un vestibule.

le petit grand nain
Invité
le petit grand nain

LA PIÈCE AUX SOLDATS ET OÙ IL Y A SAURON Après avoir salué Un gars qui venait de me sauver d’une avalanche de pièces de monnaies, je repartis à travers les méandres du Château. Comme je savais que de toute façon, toute les pièces se ressemblaient plus ou moins en extérieur et qu’il n’y avait aucun moyen de savoir ce qu’elles recelaient, j’ouvris la première qui me passai sous la main. Il y faisait entièrement sombre et j’avançai à l’aveuglette, quand j’entendis un bruit métallique : la porte se refermait. Je poussai un soupir résigné (c’était la deuxième fois que cela… Read more »

Ailes d'Anges (Aile 1)
Invité
Ailes d'Anges (Aile 1)

LA PREMIÈRE PIÈCE Que faites-vous ici, à m’écouter bavarder des paroles sans queues ni têtes? Car, bien qu’elles aient eu corps à un moment donné, elles ne sont aujourd’hui que des esquisses de pensées emmêlées et troublées par les aventures que j’ai vécu dans cet château maudit et magnifique… Alors, je repose ma question… Que faites-vous ici? … Vous attendez mes critiques de vos poèmes? Je le ferais, une fois le début de mes aventures conté, vu que je vois que certains semblent attendre cela… Alors, comme beaucoup d’aventuriers l’avaient fait avant moi et comme beaucoup le feront avant moi,… Read more »

Julie ♥
Invité
Julie ♥

LA PIÈCE AU LAPIN Je débouche sur une Pièce plutôt spacieuse et pour le moins étrange. Des volutes de fumée violette couvrent les murs et montent au plafond. Il n’y a pour seul mobilier qu’un lit double qui m’a l’air bien confortable. Ben quoi ? Je suis fatiguée moi ! La couverture est également violette, et je trouve que ça va super bien avec le « décor », si je puis appeler ces étranges volutes comme cela. Il y a des fils d’or çà et là sur la couette, et les oreillers ont l’air tellement mou… Je m’approche donc de… Read more »

Emilie ♥
Invité
Emilie ♥

LA PIÈCE AUX HORLOGES EXTRÊMEMENT BRUYANTES Avant de regarder dans quelle pièce j’ai atterri et si je suis en danger ou non, je prends mon carnet et note la date du jour (oui, je sais, j’ai toujours eu un du mal à mettre en ordre mes priorités. Je vous avais dit que j’étais un peu folle.) Et encore avant de lever la tête, j’écoute. Il y a des « tics tacs » qui résonnent. Ils ne sont pas coordonnés, et c’est un peu énervant. « Tics, ti-acs, tacs, ti-acs. » Je retire ce que j’ai dit. C’est TRÈS énervant. Je… Read more »

OuiNonBof
Invité
OuiNonBof

LA PIÈCE RÉPERTOIRE [Flashback en mode kitsch, noir et blanc, musique tragique, images au ralenti : Je cours, poursuivie par une meute de loups roux à la bave écumante, affamés, les yeux étincelants à la lumière de la pleine lune. Les loups avaient débarqué comme ça, pouf !, alors que je marchais, perdue et désespérée, sous un crépuscule inquiétant et glacé. Ils me poursuivent depuis lors, infatigables, je dois être la seule personne qui ait osé s’aventurer ici depuis fort longtemps… Mes pieds sont en sang, j’ai depuis longtemps déchiré mes magnifiques Converse dans les ronces, les crevasses et autres… Read more »