Écrire une Pièce du Château des Cent Mille Pièces

Lorsque vous aurez traversé l’Ancienne Forêt qui prend racine au fond du gouffre des Abysses situé de l’autre côté de l’Océan des Tempêtes, vous trouverez, non loin de la Fontaine d’Eternité, un tout petit sentier, qui sent bon la châtaigne-fraise, l’iris de rose et sans doute le vapeurs du petroilium.
Vous allez suivre ce chemin pendant trois jours, pendant qu’il serpente et s’élève tout doucement dans les terres noires des Mille Collines.

Parvenus au pied de la cascade inversée , il vous faudra sans doute prendre un peu de repos, avant d’attaquer la partie finale de votre périple, au coeur des Volcans de Vents.
Plusieurs semaines vous seront nécessaires pour  gravir ces pentes, contourner ces falaises, éviter ces gouffres et trouver votre chemin jusqu’au bord du Monde et ses passerelles.
Vous ne vous laisserez pas impressionner par les remparts antédiluviens destinés à repousser les attaques de créatures sauvages, qui ne sont pas toutes virtuelles.

Escaladez ces ruines, n’écoutez pas les leurres neuroniques installés ici par Monsantoid Inc. : ils sont inoffensifs, ne veulent pas de vous en ces lieux.
Continuez, le long de la crête des nuages, vous serez bientôt hors de portée d’eux, et du reste.
Après le dernier pic, il y a un petit plateau, qui mène au bord du monde.

Savourez la vision qui s’offre à vous…

Le Château des 100 000 pièces est là.
Et les murs, et les tours et les cours et les étages de ce palais s’élèvent, à ce qu’il vous paraît, jusqu’aux premières arches de la Lune.

Si vous avez la force de ne pas tourner les talons à ce moment précis de votre vie, vous traverserez le pont-levis de pierre, de glace et d’acier autonome mêlés.
Vous pousserez, non sans effort, le fantastique portail en corail de chimère, qui fait vingt fois votre taille si vous êtes humain.

Voilà, vous êtes entré dans la première des Cent Mille Pièces du Château : l’entrée, le Cathedrhall… Devant vous, des dizaines de portes, d’escaliers et de corniches. Vous levez les yeux, rempli de crainte et de vertige : votre regard se perd à l’intérieur de la nef, labyrinthe tissé de chemins indistincts, qui finissent par se noyer dans l’obscurité brumeuse des étages supérieurs…

C’est là que commence votre exploration du Château : postez un commentaire, en tant qu’aventurier.

Ecrivez vos propres Pièces : vous faites désormais partie du Château, vous n’en ressortirez qu’une fois la 100000ème Pièce découverte.

Règle du Jeu.

 

1683
Poster un Commentaire

avatar
1682 Comment threads
1 Thread replies
4 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
328 Comment authors
Rozennwyn-SìneÉpervierMiss LovegoodLoanSintara Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Rozennwyn-Sìne
Invité
Rozennwyn-Sìne

LE COULOIR AUX PORTRAITS VIVANTS Je me retrouve dans un long couloir obscur où des centaines d’yeux me dévisagent. Je m’approche et je remarque que les visages sont vivants. Ils me suivent des yeux, certains me sourient tandis que d’autres chuchotent des mots incompréhensible. Prise de chair de poule, je tente de me raisonner sans succès. Le couloir est long et je m’avance à petits pas, je tente de ne pas regarder autour de moi pour ne pas les voir. Malgré tout, je remarque que ces portraits sont ceux d’êtres humains de tous les âges et de toutes les nations,… Read more »

Épervier
Invité
Épervier

LE SALON ENLIERRÉ La pièce dans laquelle j’entrai ensuite me mena directement à ce que je cherchais. J’eus du mal à le voir dans un premier temps. La pièce croulait sous un lierre épais, qui s’étalait sur le sol, grimpait le long des murs et des meubles vermoulus. Je faillis trébucher dessus: un corps gisant au milieu de la pièce, face contre terre. À la lumière tamisée des lustres vacillants (qui avait allumé ces bougies? pourquoi brûlaient-elles encore?), ses cheveux blonds clairsemés étincelaient. Mon estomac fit un soubresaut et je grimaçai. Bon, ok. Peut-être avais-je négligé de préciser un certain… Read more »